Atelier réussir son pitch

Mercredi 09 juillet, Inaativ a animé pour le réseau CAC33 un atelier sur le pitch d’entreprise. Une trentaine de participants était réunie autour d’un objectif commun : maîtriser l’art de présenter son entreprise en moins d’une minute.

La soirée s’est déroulée en trois moments forts :

  • 7 conseils pour préparer un pitch de qualité
  • 1 atelier pratique sous forme de tables rondes
  • 1 restitution des ateliers et une conclusion pour identifier les bonnes pratiques

Comment préparer son pitch

La phase de préparation est indispensable pour être percutant. Il faut à la fois travailler le fond et la forme de votre présentation.

Les étapes clés :

1. Identifier vos interlocuteurs afin d’adapter votre pitch à leurs attentes et leurs niveaux de compréhension.

2. Fixer un objectif pour chacun de vos pitchs : qu’est-ce que j’attends à la fin de ma présentation en terme de comportements/actions chez mes interlocuteurs ?

3. Formaliser un message fort. Votre pitch est centré autour de ce message. Qu’est-ce que je veux que mon interlocuteur retienne au terme de ma présentation ? L’idéal est qu’il retienne une idée forte : le problème que vous résolvez et la solution que vous apportez ou vos différences et valeurs ajoutées par rapport à la concurrence.

4. Préparer une conclusion : votre pitch ne doit pas se terminer par un cul de sac ! Il doit proposer une ouverture en lien avec votre objectif : vous proposez des dates de rendez-vous, vous formulez une demande spécifique ou vous enchaînez sur des questions pour installer une conversation.

5. Faciliter la mémorisation de votre message : pour cela, il faut choisir un vocabulaire adapté et opter pour une approche pédagogique. Vous devez être concis, précis et factuel dans vos exemples. Mettez vous au niveau de votre interlocuteur et mettez surtout en avant des résultats concrets.

6. Opter pour une attitude positive : l’image que vous allez renvoyer va influencer la perception de votre message. L’enthousiasme, le sourire et la capacité d’écoute sont des comportements qui rassurent vos interlocuteurs et leur donne envie de parler avec vous.

7. S’entraîner encore et encore pour être à l’aise. En effet, en préparant ainsi vos pitchs, vous allez les apprendre par cœur (il le faut). Mais pour éviter de vous retrouver dans la situation de l’écolier qui récite sa poésie devant la classe, il vous faudra avoir répété votre présentation : devant un miroir, en vous filmant, devant des amis … et surtout en vous chronométrant de sorte que vous ayez par la suite des repères clairs sur le temps qui s’écoule.

La table ronde

Chacun des participants a ensuite pu faire son pitch devant sa table. Pour rendre l’exercice ludique et bienveillant, nous y avons ajouté un défi : chaque participant devait faire deviner qu’elle idée forte était cachée dans son pitch.

Suite aux pitchs, chaque table engageait une réflexion sur les bonnes pratiques identifiées lors des minutes précédentes et sur les erreurs à éviter. Vous trouverez sur le site de CAC33 le compte rendu de la soirée.

Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter trimestrielle d'Inaativ...

  • (obligatoire)