Au cœur du système d’identification globale d’une entreprise, le logo demeure l’élément fondamental de toute stratégie de communication. Mais les supports évoluant, le logo se décline volontiers du print au web, du papier vers l’écran d’ordinateur en passant par la télévision, le cinéma et surtout, l’incontournable smartphone.
Créer des logos dont la puissance évocatrice est préservée, quel que soit leur contexte, est l’un des défis les plus passionnants du quotidien d’une agence de communication spécialisée en création de marques. Inaativ vous dévoile aujourd’hui les clefs de cinq créations d’identités visuelles qui relèvent le challenge avec brio.

Le Logo qui change de couleur

Le premier commandement du graphiste en matière de création de logo, c’est probablement de faire preuve de sobriété et de retenue dans l’exploitation de sa palette de couleurs. Inaativ recommande généralement l’usage de deux ou trois teintes au maximum, afin que votre logo soit lisible en toute situation.
Le nec plus ultra étant que votre logo soit reconnu même lorsque sa couleur de fond change ! Vous dotez alors votre identité visuelle d’une grande adaptabilité…

C’est le sens du travail effectué par Inaativ autour de la création de la nouvelle identité visuelle du groupe Balguerie. En bleu céleste, en vert d’eau profonde, en blanc aérien, le logo reste reconnaissable. Ces différentes déclinaisons de couleur ne sont toutefois pas dues au hasard. Elles renvoient aux secteurs d’activités de ce spécialiste mondial de la logistique : le transport aérien ou maritime ; elles évoquent ses valeurs et son histoire : rapidité, green line ; et en somme, elles le définissent.
Ainsi, un logo est d’autant plus percutant qu’il est conçu d’après une gamme de couleurs stratégiquement étudiées.

Logo Balguerie deux couleurs

Le Logo réductible

Si vous avez vu ou lu Alice au Pays des Merveilles, vous vous souvenez peut-être de ces scènes dans lesquelles la jeune héroïne de Lewis Caroll grandit ou rapetisse en fonction de ce qu’elle mange et boit. Pour s’adapter à leurs supports de communication, les logos en font parfois de même, sans avoir besoin d’absorber la moindre potion magique !

Nos ingénieux designers graphiques ont notamment utilisé ce procédé pour la conception de l’identité visuelle de Renoporte. L’élément caractéristique du logo de cette entreprise spécialisée dans la restauration de portes en bois réside en son P central, encadré par une figure géométrique qui évoque une porte ouverte. Décliné sur cartes de visites, plaquette commerciale et véhicules d’entreprise, le nom Renoporte s’étale confortablement avec ce signe distinctif en son centre.

Mais lorsque l’on parcourt le site internet de Renoporte, le nom s’efface pour se réduire à sa plus simple expression : ce P central, qui suffit à présent à ancrer la marque dans les esprits des internautes. Or, la capacité de ce logo à grandir ou rétrécir ne provient pas juste de l’esprit joueur de notre pôle graphique. Elle répond surtout à des exigences d’adaptabilité, notamment en matière de design responsive : si le nom complet « Renoporte » est parfaitement lisible sur une voiture, un support papier ou un écran d’ordinateur, il risque d’occuper une place trop importante sur un écran de smartphone.
Imaginer un logo réductible, c’est s’assurer une communication visuelle fonctionnelle en toute circonstances.

Le Logo détachable

Un logo contient souvent un pictogramme. S’il est suffisamment évocateur, il suffit à convoquer la marque qu’il représente dans l’imaginaire collectif.
C’est le cas du « swoosh », la fameuse virgule de Nike, dont la légende veut qu’elle ait été conçue par une jeune stagiaire en graphisme. Longtemps associée au nom de marque, elle est si populaire qu’elle se suffit maintenant largement à elle-même.

Le logo que nous avons dessiné pour Gazoleen, logiciel d’optimisation de tournées pour techniciens itinérants, est construit selon ce principe. Le O de Gazoleen, représentation hybride d’une petite aile et d’un pictogramme de géolocalisation, peut soit s’intégrer directement dans le nom de marque ou s’en extraire… Ainsi, cette structure évolutive favorise de multiples possibilités de construction graphique, sans jamais nuire à la reconnaissance visuelle de la marque.

Le Logo « multi-lignes »

Parce qu’encore une fois, tous les supports de communication ne présentent pas les mêmes caractéristiques ni les mêmes exigences, il est parfois utile de pouvoir adapter un logo sur une ou deux lignes.
Le spécialiste arcachonnais du mobil home, Home Loisirs, a fait appel à Inaativ pour concevoir une identité visuelle correspondant à des supports aussi divers qu’un site internet, des flyers, des beachflags (drapeaux de plage) et… des véhicules.

L’espace étant bien sûr plus contraint sur un véhicule que sur un site internet, nous avons imaginé un logo qui peut s’étendre sur une ligne ou se réduire en largeur en passant sur deux lignes, selon le contexte. Ainsi, l’ensemble du nom de marque reste porteur de sens, mais ce nom malicieux s’adapte à son environnement !

Le logo « génératif » ou « identité visuelle générative »

Si votre entreprise propose une gamme de produits ou de services très étendue, elle se prête peut-être à la création d’une identité visuelle générative. Derrière cette expression intrigante, se cache en fait une démarche particulièrement créative : votre logo devient la base d’une mise en forme graphique qui s’enrichit en fonction de l’aspect de votre activité que vous voulez mettre en valeur.
Nous avons recouru à ce principe pour la création de l’identité visuelle du Garde-Manger. Ce restaurant bordelais, qui a la particularité de proposer des plats gourmands présentés en bocaux nous a inspiré une identité visuelle simple, mais riche de possibilités. Le logo évoque un bocal d’où jaillissent de bons légumes, symbole de la cuisine goûtue mais saine et équilibrée du restaurant.

Comment évoquer la multiplicité des saveurs de ces petits bocaux ? En changeant les légumes, pardi ! Tantôt des champignons, des tomates, des petits pois sur le logo de la carte de visite, tantôt des brocolis, du maïs, des poivrons sur le logo de l’enseigne. Grâce à ce principe d’identité visuelle générative, le logo du Garde-Manger peut donc évoluer, au gré des supports de communication et en fonction des produits à mettre en valeur selon les saisons. L’idée est simple, mais elle revêt beaucoup de significations. Et puis vous savez bien qu’il faut manger plus de légumes, depuis le temps que votre maman vous le dit !

Pour résumer…

– Réductible, détachable, multi-lignes, génératif… Il existe de nombreux moyens de rendre votre logo adaptable à vos différents contextes et supports de communication.
– Un logo adaptable est indispensable dans le cadre d’une stratégie de communication multicanal, les contraintes graphiques étant totalement différentes sur une carte de visite, un site web, un véhicule, un stand ou encore une plaquette…
– Un logo adaptable permet de révéler toutes les facettes de votre identité. Avec ses multiples possibilités d’aménagements visuels selon les supports, il véhicule ingéniosité, dynamisme et sublime l’image de marque de votre entreprise.

Alors, inspirés ? Si tous ces exemples vous ont donné envie de rajeunir ou de repenser votre identité visuelle, contactez-nous !

Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter trimestrielle d'Inaativ...

  • (obligatoire)