Graphiste le jour à l’agence Inaativ, Catherine Leuger mène depuis près de deux ans une double vie ; lorsqu’elle ne crée pas logos et chartes graphiques, elle gère les comptes sur les réseaux sociaux… de son chien Marvel ! Avec plus de 2 000 fans Facebook et plus de 7 000 followers Instagram, le beagle est un véritable « dog influencer ». Retour sur un phénomène « Wouf ».

Cat_&_Marvel-ze-Super-Beagle

Tous les matins, dans les transports en commun, elle saute sur son smartphone pour poster la story du jour sur Instagram. Catherine, dite « Cat », 33 ans, manage une star à quatre pattes : son chien Marvel.

Marvel-profil-instagram

Pour Catherine et son compagnon Henry, il ne s’agissait pourtant au départ que d’un banal divertissement. Le couple accueille en 2016 son tout premier chien, un beagle joueur et énergique. Vite « gagas » du toutou, Cat, graphiste, et Henry, photographe, illustrateur et vidéaste, y trouvent de quoi stimuler leur créativité. Marvel est photographié, filmé, croqué sous tous les angles. Surgit alors une interrogation : avec qui partager ces images qui finiront peut-être par lasser leur entourage ? La réponse semble couler de source : les réseaux sociaux ! Quelques clics plus tard, « Marvel Ze Super Beagle » est né ! Et c’est avec lui un incroyable projet qui prend forme…
Car en deux ans, ce qui n’était qu’un simple hobby est devenu un véritable phénomène : soutenu par de nombreux partenaires, Marvel est à présent un vrai dog model. Le 14 octobre dernier, toutou, « pÔpa » et « mÔman », invités au grand salon Animal Expo à Paris, étaient même les vedettes d’un reportage de Sept à Huit Life, l’émission de Harry Roselmack sur TF1. Les raisons du succès ? Un engagement sincère envers une communauté soudée.

MARVEL_sept-a-huit_tournage

Working Dog Hero

Chaque jour, Cat prend du temps pour répondre aux nombreux fans de Marvel. Des « fans » qui bien souvent envoient un petit message pour remercier le dog model et ses parents de leur avoir fait passer un bon moment avec ses photos, vidéos et anecdotes. « Il y a des gens avec qui on discute quasiment tous les jours », raconte la jeune mÔman. « Peu à peu, on rentre dans leur quotidien, on apprend à les connaître. Ce sont des foufous des toutous, qui généralement en ont un aussi. Et voir un beagle faire des choses improbables, ça leur fait réaliser que leur propre chien peut apprendre plus de choses que ce qu’ils pensaient. Ils nous demandent des conseils, car ça leur donne envie d’essayer et de partager ce type de moment avec leur propre animal. »

Si Marvel est si populaire, c’est en partie parce que son quotidien n’est pas tout à fait ordinaire. Depuis ses 11 mois, il skate sur les quais de Bordeaux ! Chien de cirque, Marvel ? Certainement pas ! « Depuis tout petit, Marvel est très actif ; il faut le dépenser physiquement et psychologiquement, c’est très important pour son équilibre. À l’adolescence, on s’est rendus compte qu’il était très sociable : dès qu’il croise un autre chien, il veut aller le voir, jouer avec lui. S’il ne peut pas, il grogne, s’énerve, tire sur sa laisse. Comme un gamin qui fait un caprice. On a donc décidé d’aller voir un comportementaliste, pour comprendre ses réactions et se faire comprendre de lui. Il nous a expliqué que Marvel avait besoin de beaucoup d’activité, pour évacuer son trop-plein d’énergie et éviter toute frustration. Et puis j’ai découvert les méthodes d’un éducateur, qui faisait faire du skate aux chiens pour lutter contre la phobie des roulettes. On a essayé avec Marvel et ça a très bien fonctionné. Sur le skate, il est concentré ; on peut le lâcher en ville et travailler son écoute. Au début, on le motivait à la friandise, mais on s’est rendus compte que maintenant il aime vraiment ça : dès qu’il voit un skate qui traîne, il monte dessus et il en fait tout seul !»


Et le dog rider fait des émules : rencontrant de nombreuses demandes de conseils pour enseigner le skate à d’autres chiens, Cat et Henry ont décidé d’organiser à partir du 1er novembre un concours de skate canin, les Marvelous Skate Riders ! Un concours qui permettra au chien ou au chat vainqueur de remporter une planche de skate sur mesure, ainsi que de nombreux cadeaux offerts par de prestigieux sponsors.

Marvelous-skate-riders

De chien hyperactif en chien interactif

La relation qui lie Marvel, ze super beagle à ses fans est à l’image de ce concours : elle évolue constamment en fonction des souhaits et des suggestions de la communauté qui s’est formée autour de lui.
Bien avant le concours de skate, Cat et Henry avaient ainsi créé les « Ze Marvel Challenges », une série de défis hebdomadaires ludiques et stimulants lancés à Marvel par la communauté. Les challenges étaient ensuite filmés et diffusés par étapes sous forme de stories. On a pu voir alors Marvel apprendre à allumer la lumière tout seul ou à retirer des chaussettes à son pÔpa.

Mais ce qui semble séduire particulièrement la communauté des fans de Marvel, c’est sa capacité à transcrire un quotidien dans lequel tout propriétaire de chien peut se reconnaître. Un quotidien qui a particulièrement inspiré Henry, une BD étant à présent en préparation, pour narrer les aventures de Marvel et de ses amis à poils et à pattes.

MARVEL-BD_à paraîtreMarvel-&-Cie_BD

Très attendues, les 42 planches de la BD Marvel & Cie s’inspireront d’anecdotes vécues et seront associées via QR codes à des photos et vidéos de moments partagés sur les réseaux. Cette réciprocité, cette volonté d’échange et d’interaction permanents sont probablement les clés de la relation qui unit le beagle instagrameur à sa vaste communauté. Une relation qui parvient même à s’extraire du virtuel pour se prolonger dans la vie réelle : « Beaucoup de gens disent vouloir nous rencontrer. On leur répond de nous contacter lorsqu’ils sont dans la région et on va se balader tous ensemble dans la forêt avec nos toutous. On rencontre ainsi des gens qu’on n’aurait jamais eu l’occasion de rencontrer autrement et on s’est fait de vrais amis ! Pour Marvel, c’est très important, parce que lui, ce qu’il veut, c’est sortir et jouer avec d’autres chiens, les réseaux sociaux il s’en fout ! » explique Catherine.

Marvel Super Star ?

« Lorsque nous avons commencé à avoir des partenaires, j’ai ajouté dans la bio de Marvel « dog model et influencer » pour prévenir les gens qu’il y aurait parfois de la présentation de produits », se souvient Cat. « Mais j’ai du mal avec cette notion d’influenceur, d’une part parce que les comptes de Marvel sont assez petits et puis surtout parce que Marvel n’est pas une entreprise ; c’est juste un chien qui vit sa vie. S’il y a quelque chose qu’il ne veut pas faire, il ne le fait pas. Et par principe, on ne va jamais prospecter. Ce sont les partenaires qui nous sollicitent. Lorsqu’ils nous approchent, on discute d’abord beaucoup de ce qu’on va tester. On réfléchit à ce qui pourrait convenir à Marvel et intéresser notre communauté. On sélectionne les partenaires en fonction de nos convictions et on établit avec eux de vraies relations de confiance. »

MARVEL- Post-partenaire-halloween

Ainsi, si Marvel Ze Super Beagle continue d’évoluer, deux ans après sa naissance, c’est surtout parce que Catherine, Henry et leur chien s’amusent. Grâce à cette aventure, Marvel le beagle se dégourdit les pattes, tandis que son Pôpa et sa Môman laissent libre cours à une imagination débridée, pour laquelle les réseaux sociaux deviennent un formidable moyen d’expression. Grâce au projet Marvel, Cat est ainsi devenue incollable en matière de communication sur Instagram. Une nouvelle corde à son arc qui s’avère également très utile dans sa vie professionnelle ; les clients d’Inaativ appréciant beaucoup cette nouvelle compétence !

Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter trimestrielle d'Inaativ...

  • (obligatoire)