jeremy-james-signe-chez-inaativ

Il est arrivé sur la pointe des pieds il y a 6 mois. Sans faire de bruit, il a laissé ses créations graphiques résonner au sein de l’agence. Il aime les bonbons et les barres chocolatées (qui ne contiennent pas d’arachide).
Il ne boit pas de café. Seulement les paroles de nos clients qu’il prend soin de filtrer pour en extraire les messages clés. Des messages qu’il met en scène dans des plaquettes, des magazines, des sites web.
Il a un prénom ordinaire et un nom de star du basket américain.
Un contraste qui résume bien le personnage : Simple. Et plein de talents.
Lui, c’est la nouvelle recrue d’Inaativ, Jérémy James.
Interview…

Jérémy, tu viens de signer ton tout premier contrat pro chez Inaativ. Alors ? Tes premières impressions ?
Ça fait vraiment plaisir. Je ne m’attendais pas à signer directement un contrat à la sortie de mon master, c’est vraiment une bonne surprise. Surtout pour un poste qui me correspond, aussi bien au niveau personnel qu’au niveau de ma formation. Les choses sérieuses commencent et j’ai hâte de découvrir comment ça va se passer pour continuer d’évoluer.

Si contractuellement ton aventure démarre aujourd’hui, tu as déjà passé 6 mois comme stagiaire au sein de l’agence. Qu’as-tu appris ? Que retiens-tu de cette expérience ?
Que du positif. Les projets sont super variés donc c’est à chaque fois intéressant de travailler sur des secteurs d’activités différents. Comme Inaativ est une petite structure, j’ai beaucoup appris en observant l’environnement de travail, dans la manière de s’adresser aux clients, de gérer les projets… J’ai pu continuer d’améliorer mes compétences techniques mais c’est surtout dans les compétences en stratégie de communication et en gestion de projet que j’ai l’impression d’avoir passer un cap.

Qu’est-ce qui te plaît chez Inaativ ?
Ce qui me vient en premier à l’esprit, c’est la culture d’entreprise et l’ambiance au travail. On voit qu’entretenir de bonnes relations entre nous est un point important, ça me tient aussi à cœur. Ça permet de se sentir épanoui et je pense que ça se ressent dans la relation entretenue avec les clients avec des valeurs telles que la transparence ou même la pédagogie.

interview-jeremy-james

En parallèle de ton stage, tu as validé ton diplôme universitaire.
Peux-tu nous dire quelques mots sur ton école ?
Le master en général s’intitule Communication des Organisations, et j’ai choisi la spécialité Stratégies et Produits de Communication. En fait, pendant 2 ans, on alterne entre théories de la communication et projets concrets, avec de réels commanditaires. Par exemple, j’ai œuvré à l’élaboration d’un plan de communication pour l’AEC et son événement les signaux numériques, j’ai aussi travaillé sur la rédaction et la conception graphique d’un magazine… L’idée étant de nous former sur une grande palette de compétences de communicant. Et comme il s’agit d’un niveau bac+5, le master s’attarde beaucoup sur les aspects stratégie, conseil, accompagnement et réflexion. C’est un cursus polyvalent.

Peux-tu nous décrire ton poste et les missions que tu occupes désormais chez Inaativ ?
Je suis assistant chef de projet / graphiste… ce qui fait que je me positionne sur plusieurs domaines. Je vais rester en soutien de Franck pour tout ce qui est création graphique et continuer de me former dans le domaine du web pour venir également en soutien de Rodolphe. Après, j’inclus dans mes missions tout ce qui est réflexion stratégique en fonction des projets de clients (analyse des besoins en amont, étude des briefs, des cahiers des charges, conseil…). Enfin, je rentre dans le projet de développement de l’agence. Je vais donc également communiquer pour Inaativ. Cela passera par exemple par la participation à des événements pour me construire un réseau (atelier, conférence…), participer à l’actualisation du site web et des réseaux sociaux, rechercher de nouvelles opportunités…

À propos de graphisme, tu as un logiciel de prédilection? Si oui lequel ? Et pourquoi ?
De manière générale, j’utilise les trois piliers de la suite Adobe : Photoshop, Illustrator et Indesign. Mais j’ai quand même une préférence pour le dernier parce que j’aime travailler sur des mises en page assez longues comme des magazines, des plaquettes, des rapports d’activités… Et je trouve que c’est le plus intuitif dans son utilisation.

Quel est le dernier projet sur lequel tu as travaillé ?
Le webdesign du site Alterfinance. C’est un projet de webdesign complet où il fallait vraiment tout créer à partir du logo. Et je suis vraiment content du résultat des maquettes graphiques.

jeremy-james-graphiste-bordeaux

Si tu pouvais choisir ton prochain projet de com’, qu’aimerais-tu faire ?
J’aimerais travailler sur un projet complet lié au sport. Par exemple, la création d’une marque ou d’un magasin, où il faudrait trouver un nom, élaborer une identité visuelle complète ainsi qu’une stratégie éditoriale, créer l’ensemble des supports de com print et web… Et comme je sais qu’on a des goûts qui se rapprochent avec Franck, ça pourrait être vraiment top ! Peut-être que ça viendra…

Et sinon, en dehors de l’agence, il fait quoi Jérémy ?
Je m’intéresse beaucoup au sport de manière générale. Du coup, je suis l’actualité et les événements sportifs de nombreux sports (basket, tennis, handball, foot…). J’ai quand même une grande préférence pour le basket puisque j’ai pratiqué pendant plus de 15 ans à un niveau régional et national, et là j’hésite encore à reprendre.
Je suis aussi un fan de séries TV. Par exemple en ce moment je suis à fond sur la saison 2 des revenants, Walking dead ou même The big bang theory.
Et après simplement sortir avec les potes pour profiter et s’amuser !

Pour les clients et partenaires d’Inaativ qui te lisent, qu’aimerais-tu leur dire pour conclure cette interview ?
J’espère travailler avec eux pendant un long moment pour créer des projets intéressants et efficaces. Ils font le bon choix en travaillant avec Inaativ parce qu’il y a une transparence dans les relations et un certain apaisement qui ressort de cette agence. Et c’est vraiment agréable de travailler avec des professionnels dans ces conditions !

Ne manquez plus une actualité !

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter trimestrielle d'Inaativ...

  • (obligatoire)