C’est un fait. Une image vaut 1000 mots.
Pour être plus précis, une image BIEN PENSÉE vaut 1000 mots.
Voici donc 5 raisons qui démontrent les atouts considérables de l’illustration pour les marques et leurs entreprises…

1. L’illustration installe un rapport affectif entre votre marque et vos clients

C’est, évidemment, la principale force de l’illustration. En donnant vie à des personnages sur vos supports de communication, vous ouvrez l’imaginaire de vos lecteurs (autrement dit de vos clients). Une dimension affective s’installe. Et dès lors qu’il est question d’affect, un lien puissant se tisse entre votre marque et vos clients : vous devenez encore plus séduisant ! Vous augmentez donc vos chances de vendre.

2. L’illustration donne envie de lire vos messages

C’est là aussi une évidence : Imaginez le diaporama de votre prochain séminaire… Ne serait-il pas plus attractif si les messages clés de la présentation étaient illustrés ?
Et sur internet : n’êtes vous pas plus facilement attiré par un texte accompagné de dessins illustrant le propos plutôt que par un long pavé rédactionnel sans images ?
Abreuvés en permanence d’informations, vos clients et vos prospects sont de plus en plus exigeants et sélectionnent très vite ce qu’ils vont lire ou non. L’illustration, bien conçue, est une invitation à la lecture. Et forcément, un lecteur informé sur votre marque devient un prospect qualifié…

3. L’illustration révèle les valeurs de votre marque

Le dessin d’un visage qui sourit mettrait en lumière la dimension humaine de votre entreprise, Le dessin d’un félin pourrait illustrer la rapidité de vos interventions, la représentation graphique d’un univers futuriste votre capacité à innover…
Et il ne s’agit que de quelques exemples parmi tant d’autres !
L’illustration facilite la compréhension de l’ADN de votre entreprise.

4. L’illustration distingue vos équipes et différencie votre entreprise

Loin des photos portraits classiques qui illustrent la page « équipe » de votre site internet, la représentation graphique de chaque collaborateur sous forme de dessin est un excellent moyen de vous distinguer des concurrents.
Par l’illustration vous annoncez que vous portez une attention toute particulière à vos équipes. C’est valorisant en interne pour chaque collaborateur qui se sent pris en considération (on prend soin de le dessiner) et c’est valorisant à l’extérieur puisque votre communication visuelle met en évidence les Hommes qui composent votre entreprise.

5. L’illustration est un miroir pour vos clients

Voir des personnages illustrés, c’est aussi se voir soi même. Mettre en scène un personnage sur une plaquette, une affiche ou un site est non seulement un excellent moyen de « marquer les esprits » mais devient aussi un accélérateur de projection mentale: le lecteur s’imagine immergé dans votre marque, utilisant votre produit en souriant à la vie !

QUELQUES EXEMPLES CONCRETS

Place aux cas pratiques ! Nous allons à présent vous expliquer de façon sommaire comment Inaativ a fait usage de l’illustration dans les dispositifs de communication de certains de ses clients.

1. Le cas Prima : Une mascotte pour sensibiliser le public

Pour atténuer l’isolement des enfants malades et hospitalisés, l’association Prima propose d’installer un internet gratuit et sécurisé dans les chambres des hôpitaux des jeunes. Une solution qui se nomme primakid.

Alors, pour attirer l’attention de sponsors, mécènes, partenaires mais aussi pour donner envie aux enfants d’utiliser Primakid, nous avons choisi de créer une mascotte qui répond au nom de Pixel.
Pixel est une petite créature imaginaire, dont la création provient du croisement entre le taureau et le serpent de mer ! Son aspect évoque la force et le courage. Deux vertues essentielles pour les enfants hospitalisés. Son air malicieux permet de toucher tous les âges. Sa petite taille et son physique légèrement dodu le rendent sympathique, voire drôle.


Selon ses postures et ses attitudes, Pixel permet de faire passer des messages simples et stratégiques pour Prima.
Exemple : Se connecter à primakid lorsque Pixel tient un ordinateur. Ou faire un don lorsqu’il tend un cœur dans la paume de sa menotte.
Au final, la mascotte, en se promenant de plaquette en site web, d’affiche en carte de visite offre un caractère pédagogique et différenciant à la marque.

2. Le cas Kopkids : Kopy, le copain des enfants passionnés de sport !

Média digital, Les Kopkids est le premier site français d’informations sportives à destination des enfants et des adolescents.

Pour « vitaminer » la marque, donner envie aux enfants d’adhérer à « l’esprit Kopkids » et séduire les annonceurs, nous avons dessiné une mascotte répondant au nom de Kopy.
Kopy évolue au grès des supports et des publications des Kopkids. Présent sur de nombreuses rubriques du site internet mais aussi sur le Petit Mag, sa silhouette est reconnaissable en un clin d’œil !
Sa frimousse espiègle représente parfaitement les valeurs de plaisir et de bien-être propres au sport. Son aspect félin évoque la vélocité et l’agilité nécessaires à la pratique d’activités physiques. Son look est fédérateur grâce à sa tenue qui s’apparente à une combinaison d’athlétisme, de cyclisme ou encore de nage.

Outre les représentations positives qu’elle véhicule, l’efficacité de la mascotte réside dans le fait qu’elle fait parti intégrante du bloc marque. Associé au logo, elle rappelle aux enfants des codes graphiques bien connus comme ceux proposés sur les paquets de céréales (le tigre de Frosties) ou les confiseries (le chat de Malabar).
Le point du « i » de Kopkids en forme de tête de chat vient faire écho à Kopy et rend l’ensemble dynamique et cohérent.

Au final, l’illustration et le logo représentent un bloc marque dynamique, identifiable et facilement déclinable sur les supports web et papier de la marque.

3. La cas de Fidaquitaine : Des illustrations pour représenter les équipes

Les illustrations, ce n’est pas que pour les enfants !

Lorsque le cabinet d’expertise comptable Fidaquitaine nous a fait part de son souhait de se différencier par les « hommes », nous avons sauté sur l’occasion d’illustrer chaque collaborateur.

Des dessins qui on largement dépassé leur fonction de simple représentation visuelle.
Aujourd’hui, un portrait dessiné d’un collaborateur Fidaquitaine est tout autant :
– un outil de communication différenciant pour le cabinet
– un symbole de reconnaissance pour les employés
– un style graphique qui donne une âme à la marque
– une projection pour certains clients et prospects qui se voient au travers de ces images

Ces dessins au style réaliste sont omniprésents sur les supports de communication de Fidaquitaine.
Sur les cartes de visite de chaque collaborateur d’abord. Mais aussi sur le site internet, les plaquettes commerciales, les kakémonos dédiés aux événements, les e-mailings ou encore les présentations de conférence.

Ici encore, l’illustration installe un rapport affectif entre la marque et les clients, tout en contribuant à valoriser les équipes et l’image de l’entreprise.

LES CONDITIONS DE RÉUSSITES

Bien sûr, pour que les illustrations contribuent à la valorisation d’une marque, il convient de respecter quelques règles élémentaires et stratégiques :

1. D’abord, vos illustrations doivent « coller » au style graphique de votre logo. Et inversement. C’est l’unité et la cohérence entre vos éléments visuels qui solidifieront votre territoire de marque.

2. Ensuite, vous devrez définir, avec l’accompagnement de votre illustrateur et/ou de votre agence de conseil en communication un style graphique. Réaliste, imaginaire, cartoon, crayonné, encré, couleurs, N&B, anguleux, rond… les possibilités sont nombreuses. Chaque style véhiculant une personnalité différente.

3. Enfin, penser que vos dessins auraient uniquement une fonction décorative serait une erreur ! Vos dessins devront être pensés pour illustrer des messages clés et/ou répondre à des promesses.

C’est à ces conditions que l’illustration aura un impact significatif pour votre marque et votre entreprise.

© Les dessinateurs des projets présentés dans cet article :
Prima : Virginia Garrido Millan / Les Kopkids : Franck Chaigne / Fidaquitaine : Jérôme Alvarez

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer